Jean René

Jean René, altiste de formation classique, a travaillé quelques années en Italie aux orchestres symphoniques et à l’opéra. À son retour au pays, il a étudié la composition et la direction d’orchestre. Alto solo associé à l’Orchestre métropolitain de 1992 à 2002, il a aussi été pigiste au sein de nombreux orchestres et groupes de musique de chambre tout en collaborant, sur scène et en studio, à des projets de musique plus exploratoire pour le film, le théâtre ou la danse. On l’a aussi vu sur scène dans des projets de danse (Bataille, Ani*mâles et Treize lunes), de théâtre (Zulù Time, La nuit des Rois, The Busker’s Opera). L’improvisation est devenue une partie essentielle de sa pratique musicale.